Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 02:11

 

the artist.jpg

RESUME:

Hollywood 1927. George Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit.

L'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli.

Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars.


Ce film raconte l'histoire de leurs destins croisés, ou comment la célébrité, l'orgueil et l'argent peuvent être autant d'obstacles à leur histoire d'amour.


MON AVIS:

L'idée est plutôt originale et culottée de faire un film muet à notre époque avec les mêmes codes qu'autrefois.

Le film raconte assez bien le passage du muet au parlant.


Jean Dujardin, y excelle (son prix d'interprétation est largement mérité)aux côtés de  Bérénice Bejo, elle aussi parfaite.

Un bon moment pour le spectateur, beaucoup d'émotion, du rythme et un  scénario d'une grande précision...

A voir sans aucun doute


VIDEOS



FICHE TECHNIQUE:

 

Réalisé par Michel Hazanavicius


Avec

Jean Dujardin,

Bérénice Bejo,

John Goodman,

plus ....

Long-métrage français .


Genre Romance , Drame , Comédie


Durée : 01h40min

Année de production : 2011


Distributeur : Warner Bros. France

Repost 0
Published by Giuglio - dans Cinéma
commenter cet article
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 23:13

merdouille à clavier.jpg

RESUME:

Vivant largement au dessus de ses moyens, César Borgnoli, concessionnaire de voitures italiennes, est au bord de la ruine.


Sa soeur Alex, qui vit en couple avec sa compagne Kim, lui propose de sauver le garage familial en lui mettant un marché en mains.


César doit se faire passer pour le "mari" de Kim afin d'aller adopter légalement en Thaïlande la petite Maï, une adorable fillette de 5 ans, que le couple de femmes désire accueillir plus que tout au monde.


MON AVIS:

Depuis le temps qu'il nous abreuve de ses pitreries bas de gamme, il y a belle lurette qu'il nous est insupportable. D'ailleurs c'est son emploi: lourdingue, sale type, hypocrite, vénal.

J'ai voulu voir tout de même...

C'est encore pire que je le pensais et cela ne s'arrange pas... c'est d'une bétise totale, cabotinage intégral et navet garanti!

A fuir à toutes jambes

VIDEOS:



FICHE TECHNIQUE:

Un film de Christian Clavier
avec
 
 
 
(France)
 
Genre : Comedie -
 
Duree : 1H43 mn
 

Année de production : 2011
Repost 0
Published by Giuglio - dans Cinéma
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 03:47

les hommes libres.jpg

 RÉSUMÉ:

 1942, Paris est occupée par les Allemands. Younes, un jeune émigré algérien, vit du marché noir. Arrêté par la police française, Younes accepte d’espionner pour leur compte à la Mosquée de Paris.

 

La police soupçonne en effet les responsables de la Mosquée, dont le Recteur, Si Kaddour Ben Ghabrit, de délivrer de faux-papiers à des Juifs et à des résistants.


A la mosquée, Younes rencontre le chanteur d’origine algérienne Salim Halali. Touché par sa voix et sa personnalité, Younes se lie d’amitié avec lui.

 

Il découvre rapidement que Salim est juif.

Malgré les risques encourus, Younes met alors un terme à sa collaboration avec la police.

 

Face à la barbarie qui l’entoure, Younes, l’ouvrier immigré et sans éducation politique, se métamorphose progressivement en militant de la liberté.

 

 

MON AVIS:

Durant la seconde guerre mondiale les responsables de la Mosquée de Paris ont caché des résistants et des Juifs qu'ils  ont fait passer pour des musulmans afin de leur permettre d'échapper aux raffles de  la police Française et de l'occupant Nazi.

 

 Assez bien traitée, cette page d'histoire mal connue est assez agréable à voir malgré un scénario un peu convenu qui hélas n'échappe pas aux clichés .

  

 

Les acteurs sont justes et l'ensemble est relativement crédible mais le sujet méritait un scénario un peu plus ambitieux.

 

 

 Un manque de rythme soutenu apporte une certaine "mollesse" faisant apparaître des longueurs alors que l'intrigue devrait nous maintenir en "haleine" du début à la fin.....dommage!

 

On peut voir à la rigueur

 

VIDÉOS:

 

 

FICHE TECHNIQUE:

 Réalisé par Ismael Ferroukhi
Avec:

Tahar Rahim,

Michael Lonsdale,

Mahmud Shalaby,

plus ....

Long-métrage français .

 

Genre : Drame


Durée : 01h39min

Année de production : 2010

Distributeur : Pyramide Distribution

 

Repost 0
Published by Giuglio - dans Cinéma
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 03:45

et maintenant on va où.jpg

Résumé:

Sur le chemin qui mène au cimetière du village, une procession de femmes en noir affronte la chaleur du soleil, serrant contre elles les photos de leurs époux, leurs pères ou leurs fils.

 

Certaines portent le voile, d’autres une croix, mais toutes partagent le même deuil, conséquence d’une guerre funeste et inutile.

 

Arrivé à l’entrée du cimetière, le cortège se sépare en deux : l’un musulman, l’autre chrétien.


Avec pour toile de fond un pays déchiré par la guerre, Et maintenant on va où ? raconte la détermination sans faille d’un groupe de femmes de toutes religions, à protéger leur famille et leur village des menaces extérieures.

 

Faisant preuve d’une grande ingéniosité, inventant de drôles de stratagèmes, unies par une amitié indéfectible, les femmes n’auront qu’un objectif : distraire l’attention des hommes et leur faire oublier leur colère et leur différence.

 

Mais quand les événements prendront un tour tragique, jusqu’où seront-elles prêtes à aller pour éviter de perdre ceux qui restent.

 

MON AVIS:

 La réalisatrice nous fait entrer dans l'univers féminin de ces femmes qui ne sont pas à un stratagème près pour parvenir à leurs fins.


Malgré le tragique de certaines situations,  il règne un climat chaleureux et gai.

Je me suis volontiers  laissé entrainer dans cette histoire où les femmes savent intelligemment s'opposer aux violences masculines "quand la testostérone prend le pas sur la réflexion"...


Un rythme qui rappelle  avec force la réalité...On y croit.

Le scénario est relativement bien construit et l'aspect malicieux de ces femmes qui  savent se défendre avec ruse de la bêtise masculine n'est vraiment pas déplaisant.

On peut voir.

 

Fiche technique:

 

 Date de sortie cinéma : 14 septembre 2011

Réalisé par Nadine Labaki


Avec Claude Msawbaa,

Leyla Fouad,

Antoinette El-Noufaily,

plus

Long-métrage français .

 

Genre : Comédie dramatique


Durée : 01h50min Année de production : 2011

Distributeur : Pathé Distribution

 

Repost 0
Published by Giuglio - dans Cinéma
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 06:19
présumé coupable.jpg
RÉSUMÉ:

Le film raconte le calvaire d'Alain Marécaux - "l'huissier" de l'affaire d'Outreau - arrêté en 2001 ainsi que sa femme et 12 autres personnes pour d'horribles actes de pédophilies qu'ils n'ont jamais commis.

 

C'est l'histoire de la descente en enfer d'un homme innocent face à un système judiciaire incroyablement injuste et inhumain, l'histoire de sa vie et de celle de ses proches broyée par une des plus importantes erreurs judiciaires de notre époque.


MON AVIS:
Pour ce rôle l'interprète principal ( Philippe Torreton, ) a, paraît-il, payé de sa personne.
Il aurait perdu plus de vingt kilos.
Je dois vous avouer que, pendant toute la première moitié du film, j'avais du mal à être sensible à cette histoire pourtant basée sur des faits réels.

Je n'arrivais pas à croire au personnage d'Alain Marécaux  incarné par Philippe Torreton, puis lorsque je l'ai vu maigrir puis se désagréger de plus en plus, j'ai fini par baisser la garde.

Ce n'est pas techniquement  un très grand film mais il appelle une fois de plus à réflexion sur la justice dans ce pays ainsi que sur  la   prison, le pouvoir nocif des médias qui anticipent la culpabilité des  prévenus/personnes mises en examen qui, selon les textes de la  loi de ce pays, doivent être considérés comme "présumés innocents" et non "présumés coupables .

Les dégats que la prison peut faire sur toute personne qui la subit sont considérables et plus encore lorsque le détenu est innocent des faits qui lui sont reprochés.....
On peut voir à la rigueur
VIDÉOS:
FICHE TECHNIQUE:

 

Réalisé par Vincent Garenq

 

Avec Philippe Torreton,

 

Wladimir Yordanoff,

 

Noémie Lvovsky,

plus ....

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

 

Long-métrage français .

 

Genre : Drame


Durée : 01h42min

Année de production : 2011


Distributeur : Mars Distribution

Repost 0
Published by Giuglio - dans Cinéma
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 05:18

 

la guerre est déclarée...jpg
RÉSUMÉ:

Un couple, Roméo et Juliette.

Un enfant, Adam.

Un combat, la maladie.

Et surtout, une grande histoire d'amour, la leur...

MON AVIS:

À peine sorti sur les écrans et déjà couronné de prix, encensé par la critique: on se dit que la "Guerre est déclarée" va faire une sacrée belle carrière ciné (du moins le début est plutôt prometteur).

Vous me connaissez: dès sa sortie ce mercredi , je me suis empressé d'aller "y voir " de plus près.

 

Oui c'est  plein d'émotion mais voilà....


....J'y ai trouvé chez les auteurs une certaine auto-satisfaction: un peu trop narcissiques les jeunes gens  ,  impudiques même:

- Voyez comme on est beaux, tellement courageux, comme on sait bien rire et qu'elle est belle notre histoire...pleurez, riez avec nous.....Amen!

 

Eh bien désolé,  chez moi ça n'a pas marché....(je sais j'ai un sale caractère...et pourtant je me soigne)

 

Les effets sur le spectateur paraissent anticipés, calculés.

Pour dire les choses franchement: "On entend sacrément ses dents qui lui poussent à la Donzell'i"


Par moment l'écriture m'est apparue relativement appuyée.

Quelques relents  vaguement bourgeois, lourdingues  voire  "béni-oui-oui" (  certains dialogues sont carrément cuculs) m'ont un peu (beaucoup) gêné..disons que je n'y ai pas vraiment cru ...et pourtant c'est tiré d'un fait réel......

 

Sinon.....c'est un beau film..(puisque tout le monde semble le dire)....

Mais franchement: pas de quoi "en faire un fromage"!

On peut voir à la rigueur...(si on y tient).

VIDÉO:
FICHE TECHNIQUE:

 

Réalisé par Valérie Donzelli

Avec Valérie Donzelli,

 

Jérémie Elkaïm,

 

César Desseix,

plus

Long-métrage français .

 

Genre : Comédie dramatique

 

Durée : 01h40min

 

Année de production : 2010

 

Distributeur : Wild Bunch Distribution

Repost 0
Published by Giuglio - dans Cinéma
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 05:14
destination...5.jpg
RÉSUMÉ:

Dans ce cinquième épisode, la Mort est toujours aussi omniprésente et se déchaîne après qu’un homme soit victime d’une terrible prémonition, laquelle permet de sauver ses collègues de l’effondrement d’un pont suspendu. Ce groupe d’âmes innocentes n’était pas supposé survivre, et, dans une course terrifiante contre le temps, ces malheureux tentent frénétiquement de trouver le moyen d’échapper au sinistre agenda de la Mort.
MON AVIS:

"La vie ne fait pas de cadeau " chantait le grand Jacques......la mort encore moins.

 

Certains critiques de cinéma ont vu ici une critique de la société de consommation.

Oui peut-être....mais alors une toute petite car, mis à part le séminaire d'entreprise un peu "concon" qui va s'en prendre "plein la tête", je n'y ai pas tellement vu un film politique.

Pour  l'épouvante c'est plutôt réussi.

Le scénario  et la réalisation sont à la hauteur: l'ensemble fonctionne relativement bien...


Ces enchainements où la mort fait sont travail par des petits riens qui passent inaperçus jusqu'au moment crucial nous emmènt vers un dénouement macabre final sans pratiquement aucune perspective d'y échapper.


Àmes sensibles et public de moins de douze ans ...fuyez!

Pour vous ce n'est pas la bonne "Destination"!

Sinon on peut voir à la rigueur!

VIDÉOS:
FICHE TECHNIQUE:

 

Réalisé par Steven Quale


Avec Nicholas D'agosto,

Emma Bell,

Miles Fisher,

plus

Titre original : Final Destination 5


Interdit aux moins de 12 ans


Long-métrage américain .

Genre : Epouvante-horreur , Thriller


Durée : 01h32min

Année de production : 2011


Distributeur : Warner Bros. France

Repost 0
Published by Giuglio - dans Cinéma
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 05:10
COWBOYS ET ENVAHISSEURS.jpg

RÉSUMÉ:

Arizona, 1873. Un homme qui a perdu tout souvenir de son passé se retrouve à Absolution, petite ville austère perdue en plein désert.

 

Le seul indice relatif à son histoire est un mystérieux bracelet qui enserre son poignet.

 

Alors que la ville est sous l’emprise du terrible colonel Dolarhyde, les habitants d’Absolution vont être confrontés à une menace bien plus inquiétante, venue d’ailleurs...

 

MON AVIS:

Hou mon dieu qu'ils sont vilains ces alliens venus dans nos westerns  pour piquer l'or de nos gardiens de vaches au temps des cow boys!

Sûr que ce sont des créatures infernales!

 

Rassurez-vous la morale sera sauve car les cow boys , les indiens et l'ex-007 ( Daniel Craig, ) vont s'unir pour faire la peau des méchants envahisseurs.

 

Des scènes violentes, des effets impressionants (les sales bestioles sont les plus hideuses que l'on ait vu sur les écrans) du sang en veux-tu en voilà,  sauces ketchup et brocolis...(les humains ont le sang rouge, celui des bestioles est vert).

Un nanar bien dans la veine des grands nanars américains ultra-violent, un scénario totalement lobotomisé avec des relents racistes  sans aucun intérêt cinématographique.

 

Une grande banalisation de la violence gratuite sans doute pour favoriser l'évolution humaine vers un monde de plus en plus barbare.

On peut éviter

 

VIDÉOS:

 

FICHE TECHNIQUE:


Réalisé par Jon Favreau
Avec

Harrison Ford,

Daniel Craig,

 

Olivia Wilde,

plus

Titre original : Cowboys & Aliens


Long-métrage américain .


Genre : Science fiction , Western , Action , Aventure

Durée : 01h57min Année de production : 2011

Distributeur : Paramount Pictures France

Repost 0
Published by Giuglio - dans Cinéma
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 02:12

 

tu seras mon fils.jpg
RÉSUMÉ:

On ne choisit ni ses parents, ni ses enfants !

 

Paul de Marseul, propriétaire d’un prestigieux vignoble à Saint Emilion a un fils, Martin, qui travaille avec lui sur le domaine familial. mais Paul, vigneron exigeant et passionné, ne supporte pas l’idée que son fils puisse un jour lui succéder.

 

Il rêve d’un fils plus talentueux, plus charismatique… plus conforme à ses fantasmes de père !

 

L’arrivée de Philippe, le fils de son régisseur va bouleverser la vie de la propriété.

 

Paul tombe en fascination devant ce fils idéal.

 

 

Commence alors une partie d’échec qui se jouera à quatre : deux pères, deux fils, sous le regard impuissant des femmes qui les entourent.

 

Et au moins l’un d’entre eux n’a plus rien à perdre …


MON AVIS:

Il y a comme un air de déjà vu dans le thème du scénario mais la réalisation est impeccable, l'interprétation de Lorànt Deutsch , et Niels Arestrup, totalement convaincante.

Arestrup est excellent en  parfait salaud.

Le fils interprété par Deustch,  victime de l'acharnement injuste de son père ne peut nous laisser indifférent .


Du rythme, de l'émotion...on ne voit pas d'autre issue à cette histoire que celle  imaginée par le vieux maître de chaix (Patrick Chesnais, (génial) qui n'a plus longtemps à vivre en raison d'un cancer qui le ronge  mais ....je n'en dévoile pas plus...car  j'en ai déjà trop dit...

Le réalisateur nous tient en haleine et l'identification aux personnages fonctionne merveilleusement.

N'attendez pas le chef d'oeuvre qui va révolutionner le septième art mais un bon petit film "franchouillard " au bon sens du terme.

On peut voir

VIDÉOS:
FICHE TECHNIQUE:

Réalisé par Gilles Legrand

 
Avec Niels Arestrup,

 

Lorànt Deutsch,

 

Patrick Chesnais,

 

Anne Marivin,

 

Nicolas Bridet

 

plus...


Repost 0
Published by Giuglio - dans Cinéma
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 02:20
impardonnables.jpg
RÉSUMÉ:

Francis arrive à Venise pour écrire son prochain roman.

Il cherche à louer un endroit pour travailler. Il rencontre Judith, un agent immobilier.

 

Elle insiste pour qu’il visite une maison isolée dans l’Ile de Sant Erasmo.

Francis lui propose comme on se jette a l’eau : "Si on habite ici tous les deux … je signe tout de suite…".

 

Ils se lancent alors dans une vie de couple.
Mais quand Francis est amoureux, il ne parvient pas à écrire.

 

L’été suivant, sa fille Alice débarque dans sa retraite pour passer des vacances.

 

Et puis brusquement elle disparaît …

 

A partir de là Francis est mis en danger …

MON AVIS:
Pas un chef d'oeuvre ni un navet. Juste un film qui se laisse voir où la tendresse et l'émotion sont présents avec une grande délicatesse dans la réalisation et l'interprétation des personnages.

Le scénario est plutôt bien écrit et la réalisation de Téchiné mérite le détour malgré des longueurs parfois qui peuvent inspirer l'ennui du spectateur.

Ce n'est pas mon cas, je ne peux pas dire que je me sois ennuyé mais par moments c'était limite.
Souvent les actions sont lentes mais parlantes grâce aux non-dits.
Ce n'est pas un film bavard   mais doux malgré la violence   provoquée par certaines situations..c'est tout de même un drame.
L'intensité émotionnelle n'y est pas absente... pour peu qu'on s'y laisse entrainer.

Pas de blabla psycho ou pseudo mais un climat, une atmosphère, un style.
Le réalisateur a bien fait de tourner à Venise car l'ambiance qui se dégage des images correspond très bien aux propos du film.
Certains critiques s'y sont ennuyés.
En ce qui me concerne je n'ai pas boudé mon plaisir.
Peut-être pas le meilleur film d'André Téchiné mais  certainement pas le moins bon.
On peut voir à la rigueur!
VIDÉOS:
FICHE TECHNIQUE:

Réalisé par André Téchiné

 

Avec :

André Dussollier,

 

Carole Bouquet,

 

Mélanie Thierry,

 

plus

Long-métrage français .

 

Genre : Drame


Durée : 01h51min

 

Année de production : 2011


Distributeur : UGC Distribution

Repost 0
Published by Giuglio - dans Cinéma
commenter cet article

Présentation

Recherche

Liens